LS-003 – Airoldi c. Larrivée

janvier 25, 2010

Débat LS-003 : Qui, entre Jean Airoldi et Ricardo Larrivée, serait le plus utile comme bénévole à Haïti?

John Marinara : J’aimerais d’abord souligner que les deux protagonistes me semblent des candidats idéals pour donner un coup de main à la reconstruction du pays, car ils ont tous deux travaillé dans des conditions précaires sur le plateau des Saisons de Clôdine. Toutefois, ma légendaire intuition me porte à croire que Jean Airoldi n’arbore pas la coupe de cheveux de Rambo pour rien. Le courage et la détermination de cet homme n’ont d’égal que le nombre de femmes obèses à qui il a inculqué la règle du paréo en voyage tout inclus. Rien n’effraie notre ninja du centre d’achat qui lutte depuis tant d’années contre le mauvais goût, armé de chèques-cadeaux Terra Nostra.

Haïti a froid et ce dont ont le plus besoin les victimes de ce terrible désastre est de se voir remettre des contraventions de style parce que l’horrible t-shirt qu’ils ont reçu de la Croix-Rouge ne s’agence pas parfaitement avec le sang coagulé sur leurs tibias exposés par la malnutrition. Quelqu’un d’aussi brave que Jean Airoldi doit expliquer aux bénévoles venus des quatre coins du globe que le pantalon de travail à l’intérieur de la botte de sécurité à cap d’acier s’avère un horrible faux pas vestimentaire. Ces véritables héros méritent de se sentir désirables à nouveau lorsqu’ils extirperont un cadavre à moitié dévoré par la vermine des débris d’un orphelinat. Après tout, qui voudrait arborer un look désuet en plongeant dans une crevasse pour récupérer des restes humains?

Que dire de l’effroyable uniforme de l’armée canadienne? Notre valeureux guerrier du bon goût trouvera-t-il l’accessoire qui saura revamper le style de nos soldats? Un foulard à imprimé léopard enroulé nonchalamment autour d’une mitrailleuse C9A1, voilà un exemple de la magie Airoldi. Le casque bleu sera désormais remplacé par le chapeau à jongler cyan, orné d’une authentique plume d’oie, de quoi rendre jaloux le plus coquet des officiers.

Lorsqu’on pense à Haïti, on revoit évidemment l’image de cette main tendue, s’agitant frénétiquement vers la lumière à travers les fissures d’un immeuble effondré. Je ne peux m’empêcher de penser que si Jean Airoldi avait été sur place, c’est de la splendide manucure de cette main que l’on parlerait dans tous les bulletins de nouvelles de la planète.

Paul Gravy : Bel effort Marinara, mais tout le monde sait très bien que la famine menace beaucoup plus sérieusement le peuple haïtien que le faux pas vestimentaire. Un être aussi dévoué que Ricardo Larrivée, qui a sacrifié les plus belles années de sa vie afin d’enseigner aux matantes comment couper une tomate cerise en forme de rose pour impressionner la visite, voilà ce dont a réellement besoin un état en crise.

Lorsque les bénévoles de la Croix-Rouge débarqueront les quantités insuffisantes de nourriture de leurs camions pour les distribuer au peuple affamé, on devrait d’abord laisser Ricardo choisir tranquillement les aliments les plus frais. Il pourrait alors enseigner aux orphelins et aux personnes dont la famille a été décimée que ce n’est pas parce qu’on mange seul qu’on ne peut prendre le temps de se concocter une bonne p’tite bouffe réconfortante. Du riz sec, quelques côtes de chiens errants et des sachets de ketchup garrochés d’un hélicoptère américain : voilà un osso-buco prêt en moins de deux.

Comme on doit limiter la consommation d’eau, Chef Larrivée devra s’assurer d’en faire bon usage. Ainsi, l’eau potable ne servira qu’à essorer la salade élaborée à l’aide de la mousse qui commence à apparaitre dans les nombreux recoins humides des édifices à moitié écroulés. On récupérera le reste du précieux liquide afin de rafraichir le front suintant le travail de notre cuisinier vedette. En guise de vinaigrette, la sueur s’écoulant des aisselles parfaitement épilées de Ricardo et ses arômes balsamiques parfumés des plus nobles épices de Provence sauront régaler le plus capricieux des sans-abris jeunant depuis 4 jours.

Lorsqu’on pense à Haïti, on revoit évidemment  l’image de cette main tendue, s’agitant frénétiquement vers la lumière à travers les fissures d’un immeuble effondré. Je ne peux m’empêcher de penser que si Ricardo Larrivée avait été sur place, cette main aurait été tendue pour demander une autre part d’osso-buco.

Publicités

4 Réponses to “LS-003 – Airoldi c. Larrivée”

  1. Connie Chang Says:

    Votre débat est brillant chers amis ! Oh ça oui ! Contrairement aux journalistes qui n’arrivent pas à capter la réalité moribonde d’Haiti, vous arrivez à parler des vrais choses, sans tabous. Car Dieu sait que devant une telle catastrophe, l’être humain a besoin d’experts comme Jean Airoldi et Miss Ricardo pour rebâtir ce pays dévasté qu’est cette moitié de l’île d’Hispanola. Par ailleurs, vous auriez dû suggérer l’aide de Janine Sutto pour reconstruire le pays car il me semble évident qu’elle pourrait donner des leçons de morale aux pillards sans vergogne qui n’ont pas de bonnes manières. La main gracieuse de Janine ne ferait qu’une bouchée (giffle) de ces malignes morribonds.

  2. johnmarinara Says:

    Merci! Je prends en note votre suggestion. Peut-être une deuxième partie avec Jeanine Sutto et Béatrice Picard pour reconstruire le pays brique par brique.

  3. Pistov Says:

    Désolé mais Denise Bombardier a déja fait le tour de ma conscience collective à ce sujet.

    Stéphane Laporte est déja sur le projet  »Ma Maison RO-NA » spécial Gonaïves pour vous donner le scoop.

    • johnmarinara Says:

      Vous avez raison d’être désolé si Denise Bombardier affecte votre conscience. Par contre, je suis un peu déçu de ne pas être le premier à dénoncer la fadeur des émissions de cuisine et de mode. Je devrais peut-être m’attaquer à Pierre-Karl, personne ne l’a encore fait n’est-ce pas?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :