Faux sang

août 5, 2010

Les douze lecteurs assidus de ce blogue connaissent bien notre amour inconditionnel pour le cinéma d’exploitation. Si Marinara était critique de cinéma, il inventerait sûrement un système de notation selon le nombre de poitrines exposées et la quantité de sang versé dans un film. Cette passion commune nous permet d’assouvir un désir morbide sans pour autant dépecer la voisine d’en haut à l’aide d’un exacto et nous confectionner un snuggie avec sa peau. Le peu de personnes saines d’esprit que nous connaissons réussit à discriminer la réalité de la fiction et n’ira pas tirer un coup de 45 dans la tête d’une petite fille rousse après avoir visionné The Beyond. Aussi mince qu’elle soit, la frontière entre la réalité et la fiction est bien présente et permet aux plus idiots d’entre nous de différencier une œuvre d’un acte criminel. On pourrait penser qu’il s’agit d’une faculté innée chez tous les humains, mais la Cour criminelle de Montréal et le SPVM semblent avoir ignoré ce chapitre du Grand guide de la vie moderne.

Ainsi, on apprend qu’à défaut de boucler de vrais criminels, le service de Police de Montréal a orchestré une manœuvre digne d’un très mauvais polar pour épingler… tenez-vous bien… un maquilleur!

Le 28 octobre 2009, un certain Rémy, créateur des courts métrages et du site web InnerDepravity s’est fait arrêter par des agents doubles qui lui ont confisqué tout son matériel studio. Comme si la plaisanterie n’était pas suffisante, on le poursuit pour corruption des mœurs et il risque la prison. Quelqu’un a oublié de me dire que j’ai trop bu de scotch et que Duplessis est ressuscité pendant mon coma?

Vous pouvez lire toute l’histoire à cette adresse :

http://www.innerdepravity.com/

Les Sauces appuieront l’accusé jusqu’à ce qu’un jugement soit rendu et que cette mauvaise blague soit terminée. Dans l’éventualité où l’avocate de la Couronne, Me Sophie Lamarre, réussirait à le faire emprisonner, nous serons les premiers à nous insurger contre cette atteinte à la liberté d’expression.

Publicités

Sauce sud-ouest

mai 7, 2010

Scatter Brain fait partie de la très sous-estimée scène hip-hop de San Diego depuis quelques années déjà. Ce fan invétéré de Kurt Cobain et de Picasso est membre du Kilowattz Crew aux côtés de Tenshun et de Psychopop, producteurs désormais reconnus pour leurs innombrables sorties vinyles ultra-limitées. Pour ce deuxième effort solo, SB s’est entouré d’une pléiade de producteurs alliant des échantillons psychédéliques à des rythmes pesants. Parmi la brochette d’invités, on note la présence de notre bon ami et héros, Morti Viventear, qui signe la production de quelques morceaux afin d’accompagner les textes sombres truffés de métaphores des plus violentes du rappeur.

Vous pouvez entendre et acheter l’album à l’adresse suivante :

http://operahousemusik.bandcamp.com/

Révolte et indignation dans la blogosphère musicale québécoise aujourd’hui. Perez Hilton a accordé un peu de visibilité à une autre de ces chanteuses dont tout le monde se fout depuis leurs débuts jusqu’à ce qu’une de leurs chansons se retrouve dans une pub de parfum Lacoste, les propulsant instantanément au sommet des palmarès.  Ainsi, on découvre que Feist …euh… Katie Costello aurait fallacieusement usurpé 7 notes de la pièce Ton plat favori de Malajube. Vous savez ce morceau qu’on skip secrètement sur Trompe l’oeil parce qu’il nous rappelle trop l’ignoble publicité Zellers à laquelle ont l’a associé?

Nous profitons impudemment de toute la commotion qu’engendre cette nouvelle afin d’attirer des lecteurs. Histoire de sombrer encore plus bas, nous nous contenterons de copier-coller une conversation facebook de John Marinara, afin d’exposer notre point de vue sur cette sordide affaire.

Comme la dernière année s’est avérée plutôt pingre en révélations musicales, Marinara et moi avons dû nous rabattre sur nos bons vieux classiques. Trop rares sont les groupes qui nous donnent envie d’acheter tout ce qui s’apparente à un style particulier et notre dernière découverte du genre devait remonter à 2001.

Ainsi, dans un état d’esprit un peu blasé, nous avons suivi les recommandations des membres d’un certain forum un peu plus tôt cette année pour ouvrir nos tympans snobinards assumés au projet The Giallos Flame, un one man band d’Angleterre : épiphanie complète et totale.

Ron Graham, de son vrai nom, reprend des bandes originales de films d’horreur à succès ou rend hommage à certains compositeurs (Fabio Frizzi, The Goblins, Riz Ortolani, Fred Myrow…) en adaptant leur travail au son actuel (percussions dominantes et claviers analogues). Rien d’original jusque-là, puisque Sa Sainteté Morti Viventear fait à peu près la même chose avec ses échantillonneurs depuis la fin des années 90. Là où ça devient intéressant, c’est qu’en plus maitriser à merveille tous les instruments qu’il utilise pour enregistrer ses pièces, M. Graham est un avide collectionneur d’équipement sonore d’époque.

À travers ses compositions personnelles, The Giallos flame revisite les trames sonores de A nightmare on Elm street, Pantasm ou City of the living dead à l’aide des mêmes instruments que pour les versions originales. Une sauceTM à base de Minimoog, Moog 1500, Yamaha DX7 et Juno-60 sur un lit de percussions à haute teneur en drum rolls. Wow on devrait travailler pour le canal Zeste, me semble que les textes de Daniel Vézina manquent de punch.

Pour plus d’information :

http://www.myspace.com/analogscreamsrecords

http://www.myspace.com/giallosflame

– Paul Gravy

Bon ok, on l’a pas vraiment envoyée, elle est partie d’elle-même. MAIS A VA R’VENIR!!

En fait, on trouvait surtout que ça sonnait bien d’avoir une envoyée spéciale… Vous pourrez donc suivre les aventures de Chloé Tabasco et son joli minois à Paris pour les 3 prochains mois à l’adresse suivante :  http://chloecoeurparis.blogspot.com/

Parmi les missions qu’on lui a confiées :

–    Aller dans les marches de la Place des Grands-Hommes au même jour, à la même heure et au même poste que Patrick Bruel, y va capoter quand y va se rendre compte qu’il y en a une de trop.

–     Trouver Claude Barzotti et prouver qu’il est toujours en vie

–     Ne pas prendre de photo de la Tour Effel en angle original cool.

–     Ne pas revenir avec un accent français

–     Chanter Les matins de Paris dans le même linge que Téki Latex, sans se faire interner.

–     Rapporter une affiche d’un film de Jean Rollin à John Marinara

Voilà, on lui souhaite un bon périple.

Ce vendredi, à défaut d’écrire des articles comme ils le devraient, John Marinara et Paul Gravy se pavaneront en public à Espace Réunion (6600 rue Hutchison, Outremont) pour l’exposition Persona.

En général, on trouve que ces places-là manquent de zombies et de Air Jordans, mais comme notre ami commun, Jean-Philippe Bourque, vient de terminer son beau cours de Kodak à 25 000 $ au Collège Marsan pour tenter de survivre dans la jungle du travail contractuel, on a cru que l’immense vitrine de 12 lecteurs quotidiens (Salut Mononcle Raymond!) qu’offre ce blogue pourrait lui donner un coup de pouce. En plus, on se le cachera pas, y’a de la nudité dans ses photos. C’est pas pire ça!

Donc, dès 17 h ce vendredi, vous pourrez tenter de trouver les 2 totons* qui écrivent ce blogue en plus de littéralement voir des totons. Ça commence à faire pas mal de totons ça mes amis (Combo x3 utilisations du mot toton).

*Bien que la référence aux protubérances mammaires puisse sembler déplacée ici, il s’agit en fait d’une allusion tout à fait pertinente et d’une figure de style complexe employant une unité sémantique renvoyant à l’employeur du jeune photographe en question.

Sur cette conclusion des plus inspirées, nous vous copie-collons les infos de la page Facebook :

EXPOSOTION PERSONA

Start Time: Friday, March 26, 2010 at 5:00pm
End Time: Sunday, March 28, 2010 at 5:00pm
Location: http://www.espacereunion.ca
Street: 6600 rue Hutchison, Outremont
City/Town: Montreal, QC
View Map

Description

Les élèves du groupe 2009-2010 du Collège Marsan termineront le 26 mars prochain leur AEC entrepris en photographie professionnelle commerciale. Après 14 mois d’études intensives, ils exposeront le meilleur d’eux-mêmes lors d’une exposition en
leur honneur intitulée ‘’Persona’’.

Cette exposition a pour but de lancer la carrière artistique de ces entrepreneurs dans le domaine de l’art visuel. Cet évènement, ouvert au grand public et la communauté artistique de Montréal, dévoilera l’individualité de chacun d’entre eux dans leur façon de
s’exprimer à travers le véhicule de la photo.

This next 26th of March the College Marsan students of group 2009-2010 will be finishing their  »A.E.C » of professional commercial photography class. After 14 months of intense studying, they will expose the best of their work in an exposition made in their honor tittled  »Persona ».

This exposition is made to kick-start their artistic careers, it is open to all, from the artistic community to the average person.
It will demonstrate the individuality of each student and show their perspective thru the use of photography.

La relâche

mars 11, 2010

Patience, jeunes sauciers avides de liquide chaud et onctueux! Les sauces vous reviendront sous peu, lorsque le génie derrière ce concept n’aura rien de mieux à faire que de spéculer sur des sujets imaginaires. Pour l’instant, il est trop absorbé par la pornographie, les Air Jordan, les chemises à carreaux, les rééditions de films gore italiens et le scotch qui goûte fumé.

Nous vous préparons néanmoins de nouveaux articles de grande qualité et accueillerons bientôt parmi nous un nouveau rédacteur du nom de Yves Sriracha.

Entre-temps, nous travaillons sur de nouveaux formats d’articles dont des hommages aux grands de ce monde, tels que : Sacha Grey, Bruce Campbell, Hélène Mckoy, GG Allin, Joe D’Amato, Bill Hicks et Harvey Pekar.

Pour vous permettre de patienter, John Marinara et Paul Gravy vous dressent la liste des 5 albums qu’ils ont le plus écoutés au cours des 10 dernières années. Lorsque vous les aurez tous téléchargés illégalement, un nouvel article devrait paraître.

John Marinara :

  1. Boards of Canada – Music has the right to children
  2. Dj Shadow – Endtroducing
  3. Buck 65 – Man overboard
  4. Aphex Twin – Richard D. James
  5. Boards of Canada – Geogaddi

Paul Gravy :

  1. Gang of four – Entertainment
  2. The Units – Digital Stimulation
  3. Elvis Costello and the Attractions – This year’s model
  4. The Libertines – Up the bracket
  5. Wire – Pink Flag